Nos tarifs

Opti’mots vous propose deux modes de facturation

Facturation au mot source

Dans ce mode de tarification, nous prenons en compte le nombre de mots du document source à traduire auquel on applique un prix unitaire. Pour une rémunération équitable du traducteur, il faut compter en moyenne 0,08 € le mot source pour la traduction et 0,06 € pour la révision. Ce tarif dépend de nombreux facteurs que vous pourrez retrouver ci-dessous. L’avantage de ce mode est que vous connaissez à l’avance le prix que vous devrez payer sans avoir de mauvaise surprise par la suite.

Services facturés au mot source : traduction, rédaction technique, révision.

Facturation à l'heure ou à la minute

Ce système de facturation permet de prendre en compte le temps passé par le réviseur à vérifier également le style du texte, mais aussi la qualité du document original.

Services facturés à l’heure/minute : cours de langues, révision, relecture, transcription, mise en page, rédaction technique.

Nous proposons également des forfaits dégressifs pour les cours de langues.

Sous quel délai puis-je recevoir ma traduction ?

Le délai de livraison dépend du rythme du traducteur, de la spécificité du texte source, mais aussi de sa qualité. En effet, traduire un article mal rédigé prendra plus de temps que de traduire un document sans fautes ou contresens. On estime qu’un traducteur traduit entre 200 à 300 mots par heure, c’est-à-dire environ 2000 à 2500 mots par jour.

Y-a-t-il des majorations ?

Oui, il y en a. Une prestation qui demanderait de travailler en dehors des horaires habituels, à savoir après 19 heures en semaine et/ou le weekend, est accompagnée d’une majoration de 20 % du prix initial.

Ce tarif de 20 % s’applique également aux traductions dites « urgentes ».

Quels sont les facteurs influençant le coût d'une prestation ?

Plusieurs facteurs influencent le coût d’une traduction : la qualité du document original, sa difficulté, sa technicité, le nombre de mots, l’échéance, le recours ou non à une mémoire de traduction, etc.

De même, chaque texte étant unique, le traducteur doit parfois effectuer des recherches poussées et réaliser une analyse approfondie du texte afin de mieux en cerner le message et la technicité de son vocabulaire. Cela peut prendre du temps.

Enfin, la traduction d’un document ne comprend pas que…sa traduction. Il y a d’autres étapes que le traducteur doit respecter afin que le fond et la forme de la traduction soient semblables au texte source : notamment la mise en page ou encore sa relecture. Ces étapes peuvent augmenter le coût d’une prestation de traduction et le temps pour la réaliser.

Pour les autres prestations proposées, il faut se documenter sur le sujet, créer des cours adaptés et personnalisés à l’apprenant, s’adapter au style d’écriture du client, etc. Ce sont autant de critères qui entrent en jeu au moment de fixer un tarif. Chaque prestation étant unique, c’est la raison pour laquelle, nous ne pouvons pas vous fournir un système de tarification précis. Si vous voulez toutefois un ordre d’idée, il faut compter 0,08 € en moyenne le mot source pour de la traduction et 0,06 € le mot pour de la révision.